Les élus

Prenez contact et découvrez nos élus

Henri Etcheto

Conseiller municipal de Bayonne / Conseiller départemental de Bayonne 3

Enfant de Bayonne où je suis né le 25 octobre 1971, j’ai grandi entre la rue Pannecau et le quartier de la cathédrale, de part et d’autre de la Nive, avec les étapes classiques d’une grande partie de la jeunesse bayonnaise : collège Marracq, lycée Cassin, maillot bleu et blanc de l’Aviron…

Après des études à l’Université de Bordeaux, je suis reçu à l’agrégation d’Histoire et je parcours divers coins de France au gré de mes nominations, avant de revenir il y a quelques années au Pays Basque. J’enseigne depuis 2009 au collège Albert Camus, à Bayonne Nord. Entretemps, un poste d’assistant (ATER) à l’Université et plusieurs séjours de boursier à l’École française de Rome m’ont permis d’achever et de soutenir une thèse de doctorat en Histoire ancienne. Rattaché à l’unité Ausonius du CNRS, je poursuis des travaux de recherche en Histoire ancienne.

Marié et père de trois enfants, je vis dans le quartier du Grand Bayonne.

J’ai été élu conseiller municipal de Bayonne en 2008, et conseiller général des Pyrénées Atlantiques (canton de Bayonne Ouest) en 2011. Au titre de ce dernier mandat, je me suis vu confier la délégation à l’urbanisme du département.
Réélu en 2014 au Conseil municipal de Bayonne, puis en 2015 aux élections départementales dans le nouveau canton de Bayonne 3, je préside depuis octobre 2017 le groupe de la gauche départementale, au sein duquel nous faisons entendre nos préoccupations, notamment en matière de solidarités humaines.

Juliette Brocard

Conseillère départementale de Bayonne 2

Bayonnaise née à la Zup, je suis mère de trois garçons. J’ai habité Boucau, ville d’adoption de mes grands-parents forains, mes parents y résident toujours.

Architecte, j’ai orienté ma carrière dans la maîtrise d’ouvrage publique notamment en travaillant à la construction et la rénovation de logements sociaux.

Portée dans mes choix de vie personnels et professionnels par des valeurs d’humanisme et de solidarité, je souhaite apporter ma pierre à l’édifice d’une vie collective pas toujours facile en pensant toujours qu’un autre monde est possible et qu’il doit sans cesse s’inventer.

Combattre l’individualisme, l’intolérance, se battre pour mieux vivre ensemble. Recréer dans nos lieux de vie et de travail les liens sociaux qui préservent de l’isolement.

Je m’engage au Département à développer les solidarités concrètes pour que chacun existe aux yeux des autres, pour assurer les droits fondamentaux au logement, à un revenu décent, à vieillir dignement et à l’éducation pour tous.

Hervé Pallas

Conseiller municipal de Bayonne

Colette Capdevielle

Conseillère municipale de Bayonne

Conseillère municipale à Bayonne
Conseillère communautaire de l'Agglomération Côte Basque-Adour
membre du Parti socialiste. Elle est avocate au Barreau de Bayonne depuis 1987.

Elle est députée de la 5e circonscription des Pyrénées-Atlantiques entre 2012 et 2017.

André Artiaga

Conseiller municipal de Bayonne

Gestionnaire d’un établissement public bayonnais au sein de l’Education Nationale

Membre du Parti Socialiste

Pourquoi s’engager en politique plutôt que de ne rien faire ? Et s’engager pour défendre quoi ?

A ces questions que tout un chacun est en droit (ou en devoir) de se poser sur le sens de l’engagement (ou de son contraire), Albert Camus donnait une réponse tout empreinte de sa sincérité coutumière : ``L'homme moderne est forcé de s'occuper de politique. Je m'en occupe à mon corps défendant et parce que parmi mes défauts, plus que parmi mes qualités, je n'ai jamais rien su refuser des obligations que je rencontrais.``

Au sein de notre groupe engagé dans la politique locale à l’échelle de notre ville, la réponse commune à ces mêmes questions repose sur deux convictions fondatrices de notre engagement et du sens que nous lui donnons :

* nous croyons que l’engagement des citoyens dans les affaires de la cité est une nécessité de la démocratie et que cette vertu civique requiert, comme l’exprimait Alexis de Tocqueville en son temps, un « dépassement de l’individualisme », afin que chacun devienne un acteur d’une citoyenneté active au service de l’intérêt général ;

* nous croyons que la recherche permanente d’une plus grande justice dans la cité, au travers de la défense de principes pragmatiques, à l’image de ceux que le socialiste George Orwell tendait à puiser dans la « common decency » (décence commune), implique une attention constante de notre part à la diversité des préoccupations des populations et des besoins des quartiers de notre ville, pour que le devenir de celle-ci et les progrès de son évolution soient, également, partagés par tous.

Etre acteur de sa cité pour mieux la servir, la vouloir toujours plus équitable et bienfaitrice pour tous ses habitants sans exclusion, deux motivations politiques sinon morales, qui nous conduisent à témoigner avec force, par notre engagement quotidien, notre attachement à celle que Roland Barthes appelait la « ville parfaite ».

Et notre engagement par attachement sera toujours bien plus enthousiasmant à nos yeux, surtout lorsqu’il s’agit de Bayonne, que le seul engagement par devoir camusien.

Alain Duzert

Conseiller municipal de Bayonne

Marie Picard Felices

Conseillère municipale de Bayonne

Retrouvez-nous sur Facebook !

Facebook BVO

Retrouvez-nous sur Twitter !

Twitter BVO

Envoyez-nous un Message !

Envoyer